top of page

NOUVEL ALBUM Born To Skank
Vinyle/CD
et sur toutes les plateformes
 

 

11 musiciens copie.jpg


Pour commander le vinyle ou 

télécharger l'album

Mister Leu & the Nyabinghers est un collectif de musiciens passionnés de musique jamaïcaine 60' et 70', basé dans les Pyrénées Orientales (66) depuis 2018.

Ska Jazz, Reggae, Rocksteady et Calypso sont leurs principaux styles.

 

Ils se définissent plus comme un collectif qu'un groupe car ils proposent des concerts en solo (Mister Leu Homme Orchestre), en quartet et en big band.

Le tout, en semi-acoustique ou amplifié.

 

Après avoir passé 18 ans avec les 100gr de Têtes, dont deux en backing band avec Laurel Aitken « Godfather of Ska », David aka Mister Leu décide de fonder The Nyabinghers en l'honneur de la princesse Nyabinghi, morte au combat en défendant son village contre les esclavagistes.

 


Ils sortent leur 1er album "Born to Reggae" en 2019, réédité en vinyle en 2021,  créant alors, la surprise par leur formation atypique, semi-acoustique, produisant un son proche de celui des années 60’ en Jamaïque.

Ils assurent les premières parties de Calypso Rose, Max Roméo, Touré Kunda, Sona Jobarteh...

Quelle que soit la formule (ou composition) du collectif, Mister Leu & the Nyabinghers se sont vite forgés une réputation d'ambianceurs. En français, en anglais ou en espagnol, ils prônent le respect, le partage et la joie de vivre!

 

« Born to Skank » est le titre du second album de Mister Leu & the Nyabinghers quit fait suite à « Born to Reggae ».

10 titres originaux dont Mister Leu & the Nyabinghers sont les auteurs, compositeurs et interprètes.

C'est un album dédié au ska que l'on pouvait écouter lors des bals jamaïcains dans les années 60.

Il a été enregistré en plusieurs sessions dans les Pyrénées Orientales pendant l'année 2023 aux studios Record It, Les Fauteuils Rouge et La Casa Musicale par Chromatic Records.

 

Douze artistes ont été réunis sur cet album et influencés par des groupes comme The Skatalites, New York Ska Jazz, Jazz Jamaïca, Toots & the Maytals etLaurel Aitken.

 

Le 1er Titre « Nous sommes les Nyabinghers » est joué sur le rythme Nyabinghi/Burru.Il rend hommage à Lloyd Knibb, batteur légendaire des Skatalites .

 

En second, « Good Thing » est une commande du label américain Stubborn Records, demandant aux Nyabinghers de réinterpreter une de leur production pour la compilation Still Stubborn Volume 5.

 

Vient en troisième « Rooster Company » un instrumental ska jazz, aux couleurs de l'orgue Hammond.

 

Suit en quatrième « Give Me Fire » déjà présent sur le 1er album. C'est un rocksteady que le band avait envie de réenregistrer en version électrique.

 

Arrive en cinquième, « C'est comme ça », un Blue Beat chanté en français au texte engagé.

 

Nous voici au milieu de l'abum avec « Si j'étais un homme riche », un calypso inspiré du Mento « Rich man » de Stanley Beckford, destiné à faire jumper les auditeurs.

 

On enchaîne en septième, avec S.K.A, une chanson en français, avec du mélodica pour faire skanker les rude boys et rude girls sur la plage en dégustant un cocktail.

 

Du très lourd pour ce 8è titre, intitulé « Hornet ska ». Enregistré en big band aux couleurs de Jazz Jamaïca. Il rend hommage au tromboniste Rico Rodriguez.

 

On embarque pour l'Amérique du Sud avec, en neuvième, « Dieguito » . Il s'agit Ska latino qui parle d'une légende du football et dubé par Eole Dub en guest.

 

Et pour finir, en 10è, « Skolumbo » .C'est un ska avec une section cuivre et des choeurs en big band et une rythmique ultra groovy, en hommage à Prince Buster. Le ska a toujours été influencé par les séries télévisées, les films de gangsters ou les westerns. Là, c'est Columbo.

 

A l'heure de l'intelligence artificielle, Mister Leu & the Nyabinghers produisent un son chaud et cohérent qui est le résultat d'un travail de groupe entre humains.

bottom of page